6 choses qui ont changé depuis l’arrivée des Twins

pied-jumeaux

Ca y est, l’état d’apnée familiale est enfin terminé (tout du moins la première partie).
J’ai la mémoire assez courte lorsqu’il s’agit des moments « durs ». Il paraît que c’est une qualité (ou pas). Si tant bien que ces derniers 4 mois ont filés à une vitesse folle et que les nuits blanches ne sont déjà que de lointains souvenirs (qui reviendront sans doute au moment fatidique des poussées dentaires). Mais pour l’instant, je profite de cet état de grâce que sont les longues nuits de sommeille.

Donc une famille avec un 4 ans et deux 4 mois, ça donne quoi ?

Des couchés à la chaîne. Ce qui convient plutôt bien au Maxi-Prince qui se couche par conséquent un peu plus tard que d’habitude. Attendez, quand je dit plus tard, c’est 21h00 au lieu de 20h30. Mes Twins me font le bonheur de se coucher à 20h30 et ne se réveiller qu’à 6h00 depuis presque 3 semaines. Oui, je me la pète, c’est pas beau. Mais j’en n’espérais pas tant… quand on pense qu’il y a encore 2 mois, je faisais des « gardes » de 48h sans dormir.

Les sorties se préparent 2h avant l’heure de départ. Après avoir chercher deux doudous et deux lolettes pendant 15 minutes, préparer 4 biberons d’eau chaude , les dosettes de lait, ne pas oublier les langes (par 8), lingettes, les habits de rechange, habiller deux bébés et un garçon (qui « pour de semblant » joue au bébé), retrouver son smartphone sous les coussins du canapés, j’oublie forcément de me coiffer, de changer de pantalon taché de vomito blanc, de mettre du déo, heureusement j’ai réussi à me brosser le dents. Maintenant, faut poser les Twins dans leur maxi-cosy, hurler au grand d’attendre avant de sortir, descendre ouvrir la méga-poussette, hurler sur le grand qui décide de descendre quand même, remonter chercher les twins, se cogner avec les maxi-cosy toute la descente des escaliers, fixer les maxi-cosy, oublier l’énorme sac à langer, demander en culpabilisant au grand de rester à coté de la poussette au cas où le frein lâcherai, remonter chercher le sac à langer, redescendre en vitesse, retrouver le grand en train de faire le tour de la maison, retrouver la poussette seule. Se dire qu’on est enfin prêt… pour aller passer l’après-midi chez sa copine, à 300 mètres.

Depuis 4 mois, je prévois des matinées avec le Maxi-prince en tête à tête et apprécie longuement ses histoires sans queue ni tête, ses questions, ses rires, ses câlins, ses « je t’aime ». Surtout qu’il débutera l’école en août. Et même si je sens qu’il n’attend que ça, j’ai un petit pincement au coeur.

Apprécier l’ennuie est un luxe. Alors quand arrive le vendredi soir, enfin, que les Twins s’endorment, que le Maxi-Prince est chez ses grands-parents, que M. Porchetto est de sortie… Non, je ne décide pas de faire la lessive, ni même de prendre une douche, non, c’est purement inutile mais je veux juste ne RIEN faire.

Oublier les courses en famille. C’était déjà le cas ces derniers temps au vu de ma faiblesse devant le Maxi-Prince et ses demandes insistantes devant ce joli tracteur qu’il n’a pas encore dans sa collection de 13 tracteurs. Sauf qu’avant, je pouvais encore me permettre de laisser mon fils avec son père, qui gérait plutôt bien un seul enfant, et d’y aller seule. Aujourd’hui, laisser 3 enfants à mon mari, c’est beaucoup trop pour un seul homme. Sans compter qu’il faut encore réussir à passer dans tous les rayons avec ma méga-poussette-double. Et là, je dis merci à LeShop.ch et son drive! Vraiment MERCI !

Adorer quand les copines viennent boire le café. Surtout si elles sont plus de deux. L’avantage de passer de 1 à 3 enfants, c’est l’allégement de cette fusion totale que l’on a avec le premier. Les bras des autres, ça sociabilise non ? « Oh, tu veux essayer de lui donner le biberon, mais merciiiiiiiii ».
J’adorais déjà mes copines avant, aujourd’hui, j’adore quand elles adorent mes enfants.
Si on ajoute que j’ai un peu la flemme de sortir depuis 4 mois – voir le point 2 –  mon chez moi reste un endroit pratique pour papoter avec les keupines.

Sinon, c’est trop fastoche d’avoir des jumeaux et un Maxi-Prince, trop trop facile !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s